Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 22:21

l-appel-de-l-ange-musso.jpg

 

Une fois n'est pas coutume, je ne mettrai pas en avant un de mes dessins ou une de mes photos, mais une de mes lectures de vacances. J'aurais pu mettre en avant un petit auteur ou une publication confidentielle, mais non, je vais parler de l'appel de l'ange, gros succès de Guillaume Musso. Surtout pour confirmer qu'il ne faut pas rester sur une mauvaise impression. J'avais essayé, il y a quelques années, de m'attaquer, à son premier livre, il me semble : " Et après". Ma lecture n'avait, à l'époque, pas dépassé la 42 ème page et fait rare, je n'ai pas fini le livre. Pas grand chose ne m'engageait à pousser plus loin la lecture d'un roman qui me semblait trop prévisible.

Puis, au hasard d'un livre oublié, j'ai entamé les premières pages de " la fille de papier". Ces premières pages m'ont attiré, intrigué, bref, poussé à lire la suite, une fois le livre rendu à sa propriétaire. Que dieu bénisse les étourdis !! ( si tant est que Dieu existe) . Une fois chez le libraire, le livre en main, je fus attiré par la quatrième de couverture de "l'appel de l'ange" et c'est finalement avec ce dernier livre, sans rien en savoir de plus que ce que j'en avais lu sur place, que je suis rentré chez moi. J'ai attendu patiemment d'être sur mon lieu de vacances avant de l'entamer, ce qui est faux, puique je l'ai commencé en voiture sur la route des vacances. Et là, je ne l'ai plus laché, lecture aisée, ce qui ne veut pas dire à mon goût, sans style, nul trace d'ennui, une histoire rythmée, quelque fois un peu tirée par les cheveux, mais en bon tintinophile, je suis habitué à des rebondissements parfois un peu rocambolesques, et il existe après tout des hasards bien surprenants ( ce n'est pas moi qui vous dirai le contraire ) et surtout des personnages très attachants, à tel point que je me suis surpris à lentement retarder la fin du livre afin d'en sortir moins vite.

Donc, je le conseille vivement à ceux qui savent apprécier un bon moment sans avoir besoin de se prendre la tête et moi, je vais peut-être penser à aller plus loin que la 43 ème page de "Et après" ou à m'acheter cette fameuse "fille de papier".

Partager cet article
Repost0

commentaires